Ils donnent la touche finale aux perçages

Perfectionner le moindre perçage : la société Microcut montre comment se positionner avec succès sur une niche du marché. Les ingénieurs de la société bernoise visitent régulièrement la boutique en ligne de maxon pour fabriquer leurs machines.

Superfinition des perçages - à première vue, ce champ d'activité ne semble pas particulièrement spectaculaire. Pourtant, les collaborateurs de la société suisse Microcut de Lengnau ont optimisé ici une technique qui leur a permis de devenir des professionnels prisés dans le monde entier. Ils ont nommé leur procédé «Microcut Bore Sizing». Pour simplifier, disons qu'il s'agit de perfectionner les alésages les plus petits. Et petit signifie réellement petit puisqu'il s'agit souvent de dimensions de l'ordre du micromètre. Les plus petits alésages mesurent 0,015 millimètre, ce qui ne laisserait même pas passer un cheveu. «Nous ne réalisons pas les alésages, mais nous améliorons les perçages existants», précise Adolf von Burg, ingénieur chez Microcut. Dans le génie médical, dans la technique des fibres de verre ou dans l'industrie automobile, les perçages doivent être parfaits ; par exemple pour réaliser des canules médicales, des buses d'injection de très petite taille ou des instruments d'équipement en microélectronique.

Les néophytes peuvent imaginer ce procédé d'usinage comme étant une sorte de ponçage que les spécialistes appellent «honage» dans leur jargon. Le honage est une technique fréquemment employée sur les cylindres des moteurs de voiture. L'intérieur des cylindres doit en effet être parfaitement circulaire et lisse pour que les pistons puissent s'y déplacer en douceur. C'est exactement ce que fait Microcut – mais à une échelle infiniment plus petite. Une tige ou un fil pointu garni d'un granulat extrêmement fin de diamant ou entouré d'une suspension liquide de diamant est introduit dans le perçage, selon son diamètre. La rotation de haute précision et le mouvement longitudinal du fil élargissent, centrent, arrondissent ou lissent le trou de forage.

La petite entreprise usine les pièces à la demande du client sur ses propres machines, à Lengnau. Toutefois, son champ d'activité principal consiste à développer et à vendre ces mêmes machines dans le monde entier. «Nous sommes avant tout des constructeurs de machines», déclare Adolf von Burg. Microcut livre par an de 5 à 10 installations customisées. «Nous ne pouvons pas nous plaindre. La demande est importante, d'autant plus que notre technique connaît désormais un succès grandissant dans le secteur des perçages de plusieurs millimètres».

Microcut donne la préférence aux moteurs maxon pour les machines qu'elle fabrique. «L'utilisation des composants maxon a une longue tradition chez nous», explique l'ingénieur développeur Thomas Kohler. Les moteurs DC sans balais de maxon sont inégalés en termes de longévité, de fiabilité et de précision. Le spécialiste suisse de l'entraînement fournit aussi à Microcut des réducteurs, des codeurs et des commandes. L'acheteur et ingénieur Adolf von Burg utilise pour cela la boutique en ligne de maxon depuis un certain temps. «C'est un grand avantage d'être renseigné immédiatement sur la disponibilité et les prix des produits. La boutique est très pratique et bien structurée». Les ingénieurs de Microcut utilisent souvent la possibilité de configurer et de combiner les composants en ligne. «Un outil très utile!»

Soulignons que maxon n'est pas seulement fournisseur mais également client de Microcut. L'entreprise bernoise pratique des perçages dans de petites pièces en céramique que fabrique maxon à Sexau.

 © maxon motor ag

Navigateur produits

Adresse

mdp SAS

21 porte du Grand Lyon01700 NeyronFrance
+33 (0)4 72 01 83 00 +33 (0)4 72 01 83 09
Contact